to infos from and about james james' art fund for life - news & notes guest spots


ENGLISH VERSION


DEUTSCHE VERSION


urgent appeal update


james allridge, l'artiste


article about james


photos


dying to get some sleep


on démén.... on a déménagé!!


supplément spécial


i read a story


sibling rivalry


james' friends


VOIR GUESTBOOK



en ge

JAMES ALLRIDGE, L'ARTISTE ...


James Vernon Allridge III est né le 14 novembre 1962 à Colorado Springs, dans l'état du Colorado où son père travaillait dans l'armée. Il demeura là jusqu'à l'âge de 5 ans lorsque son père fut obligé de prendre sa retraite à cause de problèmes cardiaques (il porte aujourd'hui un pacemaker). La famille deménagea alors à Fort Worth, au Texas, où ses parents résident encore. James a également trois jeunes frères.

James a fait ses études à la Green B. Technical High School où il se distingua pour ses talents de rédacteur de l'équipe de tennis. Une bourse d'études lui fut offerte dans une école supérieure mais il la refusa afin de travailler à son poste d'ébéniste. Plus tard il entra dans la direction de l'industrie du Fast Food ; il fut propriétaire et dirigea son propre restaurant avant même d'avoir 22 ans.

Le 25 mars 1985 James fut arrêté avec son frère aîné Ronald K. Allridge pour le vol et l'assassinat d'un employé d'un magasin de proximité. Ronald fut exécuté par l'état du Texas le 8 juin 1995.

Lors de son procès, les avocats de James nommés par la cour ont fait très peu pour le défendre et ils ne sont pas parvenus à présenter au jury des informations cruciales qui auraient pu empêcher une condamnation à mort. Ses avocats ont même laissé tomber son dossier lorsque la sentence fut confirmée par la cour d'Etat. Depuis qu'il se trouve dans le Couloir de la Mort, James a déjà reçu trois dates d'exécutions. La dernière fois il fut épargné 5 jours avant la date d'exécution.

Heureusement, grâce à l'aide de ses amis et des gens qui le soutiennent aux Etats-Unis et en Suisse, de l'argent a pu être récolté par le Fund For Life (FFL) - un fond légal pour James - et un avocat a pu être engagé afin de poursuivre ses appels.

L'avocat nommé par la cour a fait preuve d'un travail très médiocre lorsqu'il a déposé devant la cour fédérale l'appel en Habeas Corpus de James, appel qui sera rejeté par le magistrat. Néanmoins, la décision était basée sur l'acte de 1996 relatif à l'Anti-terrorisme et à l'effet persuasif de la Peine de Mort. Plus tard la Cour Suprême décida que cette loi ne pouvait être appliquée rétroactivement. Par conséquent son nouvel avocat déposa une motion contestant la décision et réclamant une audition fédérale fondée sur des preuves afin d'aborder les questions relatives à l'échec de l'avocat lorsqu'il a voulu présenter au jury ses preuves. Ils attendent aujourd'hui un prononcement sur cette motion.

Pendant son incarcération James est devenu un artiste et un écrivain autodidacte. Sans aucune formation artistique préalable, il possède aujourd'hui dans des collections privées plus de 360 œuvres. Il a été reconnu pour ses œuvres au crayon feutre à l'Exposition et Spectacle Artistique Annuel de la Prison tenu à Huntsville au Texas, et ses œuvres ont été exposées à Washington, D.C. Ses illustrations au crayon et à l'encre sont parues dans de nombreuses lettres d'informations à travers les Etats-Unis et la Suisse. Deux de ses dessins ont fait la couverture du Journal pour les Prisonniers en Prison. En avril 1996, James a eu en Suisse sa première exposition artistique personnelle destinée à récolter de l'argent pour la FFL.

C.U.R.E (Citoyens Unis pour la Réhabilitation des Errants) a acheté plusieurs de ses illustrations pour leur ligne de cartes toutes occasions. Dans la lancée, James a décidé de produire sa propre ligne de cartes de vœux et de cartes de Noël. Depuis 1983 elles se sont vendues à travers les Etats-Unis, l'Irlande, la Suisse, la France, le Royaume-Uni et les Pays-Bas.

James possède également un éventail d'essais, d'articles, de lettres et de poèmes qui ont été publiés dans diverses publications. Il a une collection de poésies et de proses qu'il a lui-même publiées sous le titre "Bourreau fatal". Ce livre est dédié à tous les hommes et à toutes les femmes qui ont été exécutés par l'état du Texas depuis le rétablissement de la Peine de Mort.

Par ailleurs, James est aussi allé à l'Université d'Etat Sam Houston grâce à leur Programme de Cours par Correspondance où il fut diplômé en Gestion Commerciale. Il a également rendu service au Conseil d'Administration du Lamp of Hope Project (LHP), une organisation tournée vers le Couloir de la Mort destinée à favoriser l'éducation du public sur les conceptions erronées qu'ils ont généralement à propos de la peine de mort et d'offrir ses services à ceux qui se trouvent dans le Couloir de la Mort du Texas.

James a accompli tout cela dans une lutte sans fin pour réfuter l'affirmation de l'accusation selon laquelle il représente une " menace permanente pour la société ". C'est son espoir que toutes ces réalisations recevront un jour une décision favorable de la part du Bureau des Grâces et Pardons et qu'il puisse alors travailler pour que sa sentence soit commuée en peine de prison à vie. C'est pour cette raison là que son fond légal s'est à juste titre nommé le " Fond pour la Vie ", et non " fond de défense ".

Malheureusement, James ne peut plus produire ses œuvres artistiques exceptionnelles ni ses jolies cartes faites à la main. Sous prétexte de "règles de sécurité " prises à la suite de l'évasion de 1998 à Ellis Unit, l'administration pénitentiaire a depuis lors interrompu le Programme d'Art et Artisanat Avancé qui permettait à James de réaliser ses œuvres d'art et de s'exprimer à travers des voies d'accès productives et constructives. Mais avec son ressort moral qui le caractérise, James produit maintenant une ligne de cartes toutes occasions tirée de ses œuvres d'art les plus diverses.

James essaie de se préparer à toute éventualité. Il cherche à récolter des fonds afin de préparer qu'une pétition réclamant la clémence soit déposée de sa part au cas où son appel serait rejeté. James a montré qu'il est un brillant exemple d'une personne qui, confinée dans le Couloir de la Mort, a su donner le meilleur d'elle-même afin de se réhabiliter et qu'il mérite une autre chance de vivre. Son espoir c'est que toutes ces réalisations puissent prouver qu'un jour dans sa vie une terrible erreur ne devrait pas obscurcir tout cela.

James pense qu'à travers son art et ses écrits il a apporté de précieuses contributions à la société et il souhaite continuer à le faire, même si cela doit se faire depuis une cellule de prison. Avec votre aide et votre soutien, il le peut. L'aiderez-vous à sauver sa vie ?

Pour contacter James directement,
Ecrire à:
James V. Allridge III
#000870 Polunsky Unit
3872 F.M. 350 South
Livingston, Texas 77351-9699


Pour télécharger une pétition réclamant que la peine de James soit commuée en peine de prison à vie, lisez le dernier numéro de la lettre d'information du Fund for Life News & Notes, regardez les œuvres d'art et les cartes de vœux qui ont été imprimées, lisez des extraits du Bourreau Fatal (Deadly Executioner), passez votre commande via Internet et découvrez d'autres informations utiles en vous connectant sur : http://www.freebox.com/jamesallridgeiii/

Pour apporter votre contribution depuis les Etats-Unis :

James V. Allridge III
P.O Box 19035
Fort Worth, Texas 76119

Pour transférer une contribution :
Charla Hendrix
Manager
Citizens National Bank
P.O. Box 127
Chandler, Texas 75758
903-849-6761
Account No. 1072229145
Aba # 1119 03 151


Pour apporter votre contribution depuis l'Europe :

Fund for Life
(Veuillez svp spécifier) :
A l'intention de James V. Allridge III
Postfach
CH-4002 Basel
SWITZERLAND